webleads-tracker

Newsletter 3 – Le handicap? non… les handicaps

Le handicap ? Non…. Les handicaps.

Le handicap révèle des réalités vraiment plurielles. Il est difficile de comparer une personne diabétique et une personne autiste. Ce mot « handicap » est commun pour eux mais est certainement synonyme de vies bien différentes !

Il convient de revenir à la définition du handicap :

Selon la nouvelle définition donnée par la loi française du 11 février 2005 portant sur l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées constitue « un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant. » Le terme handicap désigne la limitation des possibilités d’interaction d’un individu avec son environnement, causée par une déficience provoquant une incapacité, permanente ou non. Il exprime une déficience vis-à-vis d’un environnement, que ce soit en termes d’accessibilité, d’expression, de compréhension ou d’appréhension. Il s’agit donc plus d’une notion sociale que d’une notion médicale. On estime aujourd’hui à 6 millions de personnes en France touchées par un handicap. Toutes ces personnes ne sont bien entendu pas égales face au handicap, qu’on peut répertorier en plusieurs types.

Comme on aime bien classer, on a fait des catégories de handicaps….. Mais dans les faits, chaque personne est particulière et c’est cela qui la rend unique !

Chaque embauche d’une personne en situation de handicap est différente et l’histoire sera également différente.

Il est souvent difficile à une personne de faire reconnaitre son handicap car elle a peur d’être stigmatisée. En France, nous avons encore du chemin pour faire comprendre à la société qu’effectivement, chaque salarié en situation de handicap aura ses propres compétences, appétences, manières de communiquer. L’entreprise va s’adapter au cas par cas…… Comme normalement avec tout le monde finalement !

Il serait donc plus judicieux de parler des handicaps et non du handicap…..

www.handirect.com